Festival Versailles au Son des Orgues

Festival Versailles au Son des Orgues
Retour haut de page Retour bas de page
Accueil

Église Saint-Michel

Album photos :

Adresse
18 Rue des Célestins, 78000 Versailles
Orgue John Abbey provenant de la chapelle de l’hôpital Richaud de Versailles pour laquelle il avait été construit en 1842.
Classé à l’inventaire des Monuments historiques en 1985.
1 clavier et pédalier de 32 notes en tirasse permanente.
Flûte ouverte 8′
Flûte bouchée 8′
Prestant
Doublette
Dessus de Hautbois

L’orgue est totalement dans son état d’origine, à l’exception du pédalier qui a été porté à 32 notes et du ventilateur électrique.
La Montre factice s’ouvre pour donner accès à la tuyauterie.
Il avait été démonté en 1997. Installé à Saint-Michel en avril 2015.
L’orgue de Saint-Michel a été construit en 1842 pour la chapelle de l’Hôpital Richaud de Versailles par le facteur d’orgues John Abbey. C’est une des premières réalisations françaises de ce facteur d’orgues d’origine anglaise qui s’installa à Versailles et réalisa des instruments de grande qualité et participa à la restauration des grandes orgues des cathédrales de Reims, Amiens et Beauvais.
L’orgue de Saint-Michel, plutôt assimilable à un orgue de chœur, dispose de 4 jeux de fonds et d’un jeu de hautbois ne couvrant que la partie aigüe. Le clavier de 54 notes est rétractable, ce qui est assez rare. Le pédalier de 27 notes est en tirasse, c’est-à-dire qu’il active mécaniquement les touches graves du clavier. Ses 246 tuyaux ainsi que Le buffet en chêne acajou de style Louis XVI et les 246 tuyaux sont d’origine et ont fait en 1985 l’objet d’un classement à l’inventaire des monuments historiques. L’orgue a été équipé, postérieurement à sa construction, d’un moteur électrique pour la soufflerie ; son mécanisme d’origine (soufflet activé par un levier manuel) a néanmoins été conservé et est toujours en état de fonctionnement. Le tempérament est très légèrement inégal ; le diapason est classique avec un La3 réglé à 440 Hz.
En 1997 il fut retiré de la chapelle Richaud en vue d’une restauration par le facteur d’orgue Saby. Il fut ensuite entreposé dans les locaux des Archives Départementales à Montigny-le-Bretonneux. Fin 2014 la Mairie de Versailles a donné son accord pour qu’il rejoigne la paroisse Saint-Michel, qui ne disposait jusqu’à lors que d’un orgue électronique. L’orgue a été entièrement démonté, remonté et accordé par le facteur d’orgues Hedelin qui a livré les clés de l’orgue à la paroisse Saint-Michel le 10 mars 2014. A l’occasion de ce transfert, le pédalier a également été reconstruit fidèlement aux modèles construits par John Abbey.
La bénédiction et l’inauguration de l’orgue ont eu lieu le samedi 11 avril 2015, à l’occasion d’un messe solennelle célébrée par Eric Aumonier, évêque de Versailles, et d’un concert donné par Christian Ott (organiste co-titulaire à la cathédrale Saint-Louis de Versailles) et Jean-Baptiste Robin (organiste par quartier à la Chapelle Royale du Château de Versailles). Des concerts sont régulièrement organisés autour de cet instruments, ce qui notamment permis à l’église Saint-Michel de faire partie du festival « Versailles au Son des Orgues » à partir de 2016.

Facebook

Agenda

décembre 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
 
    © Versailles au Son des Orgues 2017 | TARDUS v6.0